Montessori, un autre regard pour un autre accompagnement

Dans les années 90’s, le neuropsychologue américain Cameron Camp a adapté l’approche Montessori aux personnes âgées atteints de troubles cognitifs et autres démences, dont la maladie d’Alzheimer.

Il a obtenu des subventions fédérales du National Institute of Health et de fondations privées, pour développer son programme « Montessori Based Programming Dementia ». Le programme a été à ce jour traduit en espagnol, mandarin, japonais, arabe, grec et français. Il présente aujourd’hui des séminaires de formation concernant ses recherches en pratique, sur quatre continents.

« Si vous donnez aux gens, une raison de sortir du lit, des activités qui les engagent et qu’ils réussissent avec succès, ils seront épanouis et heureux ».

Alzheimer et les troubles de la mémoire

 

Aujourd’hui, la maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. En 2015, 900 000 personnes, dont 8000 à la Réunion, sont atteintes par la maladie en France et chaque année 225 000 nouveaux cas sont recensés.

 

INTERVIEW DU PROFESSEUR CAMERON CAMP

« Nous devons penser à ces personnes d’une manière différente, plutôt que de se concentrer sur leurs problèmes et leurs déficits, il faut aller chercher les capacités préservées ».

 

Source: Accompagnement en gérontologie et développements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s