Will Wright, créateur des jeux vidéos « The Sims » et « Spore » – TedTalk

Will Wright« Quand j’étais enfant, j’ai étudié à l’école Montessori. Jusqu’en sixième à Atlanta, Georgie. A cette époque, je n’en étais pas vraiment conscient mais plus tard, j’ai réalisé que c’était en quelque sorte l’apogée de mon éducation. […] Les gens m’appelle un créateur de jeux-vidéo mais je pense plutôt à ces choses comme des jouets. »

 

« J’ai commencé à être très intéressé par Maria Montessori et ses méthodes, sa façon d’aborder les choses et son idée qu’il est très important pour un enfant de découvrir les choses par lui-même, au lieu de se faire apprendre les choses, comme un bourrage de crâne. Et elle voulait créer ces jouets, avec lesquels les enfants qui jouent avec ceux-ci seraient venus à comprendre ces principes profonds de la vie et de la nature à travers le jeu. Et à partir du moment où ils découvriraient ces choses, cela resterait gravé en eux de manière beaucoup plus profonde, ils auraient ainsi vécus de leurs propres erreurs; il existait une forme d’apprentissage basé sur l’échec. C’était très important. Donc, les jeux que je crée, je les pense à la manière d’une version moderne des jouets Montessori, Et je voudrais vraiment qu’ils soient présentés de cette façon dans laquelle les enfants peuvent en quelque sorte explorer et découvrir leurs propres principes. »
 

Le jeu vidéo SPORE

« Nous sommes ici en présence d’une petite planète-jouet, encore une fois, un peu à la façon des jouets Motessori. Que ce passe-t’il si vous donnez à quelqu’un une planète-jouet, et les laissez jouer avec autant de paramètres ? Que pourraient-ils découvrir ? Que pourraient-ils apprendre de tout ceci ? Ce monde a été extrait de l’imagination du joueur. Et ceci est la planète sur laquelle le joueur a évolué, des choses comme les batîments, les véhicules, l’architecture, les civilisations, ont tous été dessinés par le joueur. On voit ici une petite ville avec quelques-uns de ces bonshommes se balader dedans. Et si la plupart des jeux plongent le joueur dans le rôle de Luke Skywalker, vous savez, le protagoniste de cette histoire. Ici, vous voyez il s’agît plutôt de mettre le joueur dans le rôle de George Lucas. Je voudrais qu’après qu’ils aient joué à ce jeu, qu’ils arrivent à en faire un monde complet avec lequel ils peuvent interagir. » […]

« Mais la raison pour laquelle je fais des jouets comme ça est que je pense que s’il existe une différence que je puisse faire dans ce monde et que je souhaite faire, est de pouvoir donner aux gens un petit rappel sur la pensée à long-terme et une conscience des différents référentiels. Parce que je pense que la plupart des problèmes que notre monde rencontre sont le résultat d’une pensée à court-terme, et le fait qu’il est si difficile pour nous de penser sur 50, 100 ou 1000 ans. Et je pense qu’en donnant aux enfants des jouets comme celui-ci en leur laissant refaire ces dynamiques, vous savez, des dynamiques à longues et courtes échéances, et donner du sens à ce que l’on fait maintenant, et comment cela évoluera dans 100 ans Je pense que c’est la meilleure chose que je puisse faire pour aider le monde. Et c’est pour cela que je pense que les jouets peuvent changer le monde. »

https://embed-ssl.ted.com/talks/lang/fr/will_wright_makes_toys_that_make_worlds.html

Source: ted.com
Credit photo: RYAN ANSON/AFP/Getty Images

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s